top of page

Comment contrôlez votre état d'esprit et votre leadership avec le neurohacking ?

Nous connaissons tous ces personnes dans l'entreprise qui savent apporter une solution à un problème. Quelle que soit la difficulté, elles vont trouver une solution. Elles sont connues pour cela.
À l'opposé, il y a cette autre population, que nous saurions nommer sans difficultés, constituée de personnes qui, face à un problème que nous leur soumettons, vont systématiquement nous apporter une brillante démonstration pour nous expliquer que ce ne sont pas possibles !

L'ÉTAT D'ESPRIT N'EST PAS UNE QUESTION D'INTELLIGENCE. C'EST UNE DÉCISION QUE NOUS PRENONS : VIVRE ENFERMÉ DANS NOS CERTITUDES, OU VIVRE DANS UN ÉTAT D'ESPRIT DE CROISSANCE.


Un comportement, quelqu’il soit, est relié à nos croyances. Celles-ci viennent de notre éducation, de l’environnement dans lequel on a grandi, des expériences de vie qui nous sont arrivées et d’un besoin à combler. 

Changer de comportement implique de modifier ses croyances et de revisiter nos besoins. 

Les croyances sont l’essence même de nos comportements. 

On parle alors de croyances limitantes pour qualifier les croyances qui nous empêchent de franchir certains caps, qui nous empêchent d’évoluer.

Ce sont elles que nous devons déconstruire, pour ancrer de nouvelles habitudes choisies et décidées. C'est là que le neurohacking peut aider à développer notre leadership.



neurohacking et leadership


Qu'est-ce que le neurohacking ?

Le neurohacking combine les dernières recherches en neurosciences avec des techniques pratiques pour optimiser le fonctionnement du cerveau. Cette approche permet de :


>> D'installer de nouvelles habitudes, car je ne suis pas ce que je sais, je suis ce que je fais
>> D'améliorer la qualité de notre concentration et de notre mémoire, j'apprends à ne plus négocier avec mon cerveau
>> D'apprendre à réguler nos émotions en comprenant leur origines et leur cycles, car une émotions est au centre d'un cycle biologique qu'il faut comprendre et contrôler

Le neurohacking est devenu un outil puissant dans le leadership coaching, puisqu'il représente une méthode efficace pour franchir de nouvelles étapes personnelles et professionnelles.






Comment le neurohacking peut développer votre leadership

Les techniques de neurohacking dans le coaching de leadership se concentre sur l'état d'esprit, les habitudes. Voici comment :

  • Augmenter la résilience mentale : rester concentrés, même dans des situations stressantes, pour observer la réalité avec objectivité et ne pas ruminer,

  • Améliorer la prise de décision : améliorer la capacité à prendre des décisions avec objectivité, malgré les pressions,

  • Installer des habitudes bénéfiques pour le corps et l'esprit : Le neurohacking peut aider à identifier et à modifier les schémas de pensée négatifs, encourageant le développement de routines et d'habitudes qui soutiennent nos performances. Une habitude commence par la DISCIPLINE.


Neurohacking Discipline


Exemple de rituel pour bien démarrer la journée et se conditionner à la performance :

  • Boire un verre d'eau au réveil : notre corps a besoin d'être hydraté et c'est une habitude facile à installer

  • 10 minutes d'activité physique : faire monter notre cardio et étirer tout le corps. Notre corps est notre principal véhicule pour agir. Ces 10 minutes apportent une diffusion de dopamine, de sérotonine, tout en réduisant le cortisol au réveil

  • 10 minutes de méditation ou 1 minute de douche froide : apprendre à observer avec objectivité et ne pas négocier avec son cerveau ; cela ne fonctionne pas seulement dans la théorie, mais aussi avec un ancrage physiologique.

  • 5 à 10 minutes de journaling : structurer la journée et définir ce qui doit être important pour soi aujourd'hui


Le pouvoir d’optimiser son esprit, son cerveau et son corps…

Le modèle intégral pour le bien-être cognitif et émotionnel s’articule autour de 4 grands axes : l’Esprit, le Corps, les Relations et l’Environnement. Ce sont d'ailleurs les axes dérivés des piliers de l'épigénétique.


  • Développer son ESPRIT par des pratiques qui concourent à la qualité de la pensée elle-même : La méditation, des exercices de gratitude, l’écriture, la musique ou moins courant : la programmation neurolinguistique. Notre perception de la réalité dépend de notre état d'esprit. Contrôler son état d'esprit, c'est contrôler sa réalité.


  • Prendre soin de son CORPS par des pratiques physiques qui influent de façon positive sur tout notre écosystème : Dormir avec un sommeil de qualité, une bonne nutrition, de l’exercice physique quotidien ! L’attention portée au corps pose les bases d’une vie pleine d’énergie, une santé durable et de la maîtrise de nos émotions.


  • Choisir ses RELATIONS saines : L’Homme est un animal social. Nos expériences et nos comportements sont influencés par notre entourage et nos relations plus que tout autre chose. Nous agissons toujours afin de créer une résonance avec les gens autour de nous. L’aphorisme que nous sommes “la moyenne des 5 personnes avec lesquelles nous passons le plus de temps” se confirme fréquemment. Notre équilibre passe par des choix, parfois difficiles, qui doivent nous conduire à écarter les personnes toxiques et nous approcher de personnes qui nous tirerons vers le progrès.


  • Protéger son ENVIRONNEMENT : L’environnement recoupe les aspects de notre expérience quotidienne du travail du corps, de l’esprit et des relations sociales. Mais cela inclut la qualité de l’air que nous respirons, nos conditions de sommeil, l’éclairage de nos maisons, le soin que nous portons à l’esthétique qui nous entoure, et notre capacité à se dépayser et éveiller régulièrement notre curiosité. Prendre soin de son environnement c'est aussi être conscient du vivant qui nous entoure, du caractère sacré de la Vie et de la planète où tout ceci se déroule.




prendre rendez vous


 



Comments


bottom of page